Les exportateurs de gaz parient sur la croissance mondiale avec moins de pollution

Le Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) a aujourd'hui défendu l'utilisation de cet hydrocarbure, «le plus propre des combustibles fossiles», pour accompagner la croissance mondiale des 23 prochaines années. années avec moins de pollution de l'environnement.

La Paz, Novembre 21 (EFE) .- Le Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) a défendu aujourd'hui l'utilisation de l'hydrocarbure, « le plus propre des combustibles fossiles » pour accompagner la croissance monde dans les 23 prochaines années avec moins de pollution de l'environnement.

Cela a été exprimé par le secrétaire général du FPEG, Mohammad Hossein Adeli, lors de la réunion des données des organisations conjointes Initiative (JODI-Gas), le premier événement prévu à l'ordre du jour du IV Sommet du FPEG dans la ville bolivienne de Santa Cruz (Est), auquel participeront des ministres et Les compagnies pétrolières.

Les seuls présidents qui ont confirmé leur participation au sommet prévu vendredi sont la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema et le Venezuela. Nicolás Maduro, en plus d'accueillir l'événement, Evo Morales de la Bolivie.

Hossein dit que l'on estime que la croissance économique mondiale en 2040 sera de 3,6% en moyenne et la demande mondiale d'énergie augmentera de près de 29%.

"Il ne fait aucun doute que le monde aura besoin de plus d'énergie dans les 23 prochaines années (...) De nombreuses sources d'énergie vont à utiliser, mais le gaz le plus propre sera le gaz et si nous sommes vraiment attachés aux préoccupations environnementales du monde, nous devons utiliser du gaz », dit.

fait remarquer que le gaz naturel « est le carburant de choix pour l'avenir », car la seule source d'énergie qui peut réduire efficacement et réduire les émissions

Hossein a fait cette affirmation sur la base d'une étude menée par le FPEG dans 56 pays au cours des 15 dernières années, dans laquelle l'agence a pu vérifier que dans le les endroits où le gaz est utilisé "ont été capables de réduire, d'atténuer les émissions de dioxyde de carbone".

Les projections de l'utilisation future de carburant montrent que le charbon sera "le plus grand perdant de 27 à 20%, a déclaré le secrétaire général de la FPEG. Le pétrole passera de 32 à 29%, tandis que le gaz passera de 22 à 26% Les énergies renouvelables augmenteront de 12 à 17%, a déclaré Hossein.

Le représentant du forum a souligné l'engagement de l'agence et de ses pays membres à garantir la fourniture de le gaz naturel dans les 23 prochaines années "de manière très fiable", contribuant "à la stabilité et à la durabilité du marché".

Outre Hossein, l'inauguration Le président Evo Morales, son ministre des Hydrocarbures, Luis Sánchez, les ministres, les vice-ministres et les autres autorités du secteur de l'énergie des pays membres du FPEG, ainsi que des représentants de Cinq des organisations qui font partie du JODI-Gas.

À son tour, Morales a défendu la politique de naturalisation des ressources naturelles lancée par son gouvernement à partir de 2006, ce qui a amélioré la situation économique de leur pays.

Le président bolivien a dit que quand il est devenu président, « l'économie bolivienne a été démembré comme chef de file indigène Tupac Katari ", parce que l'Etat n'avait aucun contrôle et qu'il y avait" un pillage permanent "des ressources naturelles.

" En tant que président démocratiquement élu, j'ai obéi à la demande Il était difficile de nationaliser, de récupérer, de nationaliser cette importante ressource naturelle pour la Bolivie ", a affirmé M. Morales. Il a affirmé que la Bolivie avait désormais" son propre modèle "pour gérer son gaz naturel et a souligné que les réalisations telles que la réduction de la pauvreté et la croissance du marché intérieur a été obtenu.

Le gouvernement de Morales a décrété la nationalisation des hydrocarbures en Mai 2006, quatre mois après son entrée en fonction, et forcé les compagnies pétrolières transnationales opérant en Bolivie à signer de nouveaux contrats.

Le dirigeant bolivien Il a également assuré que l'investissement privé qui est encadré dans les réglementations nationales est garanti et est le bienvenu, mais il a souligné qu'il ne permettra pas aux entreprises de chercher "à s'enrichir". illégalement "ou qu'ils font de la politique pour" conspirer "contre leur gouvernement.

L'agenda comprend un séminaire international au cours duquel des dirigeants de 19 compagnies pétrolières présenteront ce mercredi des présentations devant un auditoire de 800 personnes et la réunion des ministres auront également lieu pour affiner le document final de l'événement qui sera approuvé vendredi au sommet des chefs de État.

La Russie, l'Iran, le Qatar, l'Algérie, la Bolivie, l'Egypte, la Guinée équatoriale, la Libye, le Nigéria, Trinité-et-Tobago, le Venezuela, et arabes (pays qui sont pleins), Pays-Bas, l'Irak, Oman Emirates, Le Pérou, la Norvège, le Kazakhstan et l'Azerbaïdjan (observateurs) constituent le forum.

EUR/USD

EURUSD=X

1.1747 0,00 -0,24%
USD/CHF

CHF=X

0.9581 0,00 -0,09%
GBP/USD

GBPUSD=X

1.3067 -0,02 -1,54%
USD/JPY

JPY=X

112.5670 +0,09 +0,08%
USD/CNH

CNH=X

6.8451 +0,01 +0,15%
USD/CAD

CAD=X

1.2912 +0,00 +0,06%
IBEX 35

^IBEX

9590.40 +6,70 +0,07%
IBEX MEDIUM..

INDC.MC

15377.30 -38,40 -0,25%
IBEX SMALL ..

INDS.MC

7490.80 +5,90 +0,08%
IBEX TOP DI..

INDD.MC

3047.90 +1,80 +0,06%
FTSE LATIBE..

INDB.MC

1249.20 +9,20 +0,74%
FTSE LATIBE..

INDL.MC

8444.10 +226,10 +2,75%
Abertis Inf..

ABE.MC

18.36 +0,00 +0,00%
Actividades..

ACS.MC

37.83 +1,03 +2,80%
Acerinox, S..

ACX.MC

12.24 -0,03 -0,24%
AENA, S.A.

AENA.MC

150.45 +4,75 +3,26%
Amadeus IT ..

AMS.MC

78.26 +0,46 +0,59%
Acciona, S...

ANA.MC

75.86 -0,12 -0,16%
Financial S..

XLF

28.74 -0,11 -0,39%
VanEck Vect..

GDX

18.78 -0,15 -0,79%
SPDR S&P 50..

SPY

291.99 -0,22 -0,07%
Vanguard FT..

VWO

41.80 +0,17 +0,41%
Direxion Da..

TZA

8.24 +0,12 +1,48%
Utilities S..

XLU

53.06 +0,22 +0,43%